fbpx

Faq

Il n’y a aucune restriction sur la propriété étrangère de biens en République dominicaine. Les résidents et les non-résidents jouissent des mêmes droits que les citoyens dominicains en ce qui concerne l’achat d’un bien immobilier.
Toutes les transactions immobilières sont déterminées par la loi, en l’occurrence la loi 108-05 relative à l’enregistrement des biens et ses règlements, en vigueur depuis le 4 avril 2007.
Contenu 2 L’intérêt est divisé en deux parties, soit l’intérêt personnel ou commercial. Quant à l’intérêt personnel, les plages du pays sont exceptionnelles, la nature est luxuriante et généreuse, la population dominicaine est numéro un au monde pour sa convivialité et sa joie de vivre et surtout vous aurez une qualité de vie incomparable. Profitez d’un nouveau style de vie passionnant!
Si vous le pouvez sans tâtonner, la construction d’une maison de luxe dans un quartier résidentiel vous garantit un hébergement de rêve. Il est également possible de profiter de votre propriété mais aussi de la louer. Et c’est le deuxième intérêt car le secteur immobilier dominicain est en expansion, c’est la destination où il fait beau et chaud toute l’année, les plus-values ​​immobilières augmentent bien plus vite que les impôts, la fiscalité est simplifiée au maximum, donc si votre propriété n’est pas destinée à une résidence secondaire, la meilleure façon de la rentabiliser est de la louer.
Les sites AIRBNB, BOOKING, ABRITEL … apportent un grand nombre de clients du monde entier.
Regardez l’enchantement de ces clients sur les sites de location.
Vous serez étonné par les critiques élogieuses!
Première chose à savoir: le processus d’achat d’une propriété en République Dominicaine peut être très différent de celui pratiqué dans votre pays d’origine. Por ejemplo, no hay ningún concepto de oferta por escrito, por lo que si encuentra una propiedad en venta que desea comprar, compruebe su situación legal sin demora. En fait, certains peuvent vendre des biens qui ne leur appartiennent pas.
Il y a trois contrôles principaux à effectuer:

Allez au tribunal des terres de la province ou vous voulez acheter votre bien et vérifiez que la personne qui vend la propriété est le véritable propriétaire. Vérifiez s’il existe une hypothèque ou un privilège sur la propriété. S’il y en a, ce sera écrit au dos du titre de propriété.
Allez à l’agence des impôts internes (DGII) et vérifiez que toutes les taxes foncières ont été payées. Bien sûr, vous pouvez le faire vous-même, mais la plupart des acheteurs potentiels embauchent un avocat spécialisé pour gérer cette tâche.
Vous devez également vérifier si les mesures cadastrales de votre propriété ont été enregistrées de manière officielle. Savoir si la de démarcation officielle du gouvernement, connue sous le nom de DESLINDE, a été menée.
En République dominicaine, le prix de vente de la propriété est généralement convenu verbalement entre l’acheteur et le vendeur. Cependant, une offre de prix peut être faite au vendeur.
Dès l’accord des parties, une promesse de vente est faite par le mandataire du vendeur et les signatures sont attestées par un notaire. À ce stade, il est normal de payer une réservation de 10% du prix de vente. Notez qu’il appartient à l’acheteur de couvrir les frais légaux de la transaction.
La promesse de vente doit comprendre:
Les noms complets et les coordonnées de toutes les parties. Si le vendeur est marié, le conjoint doit également signer.
La description légale complète du bien à vendre,
Le prix d’achat et les conditions de paiement. Remarque: Les conditions de paiement sont généralement flexibles, il peut donc y avoir une forme de négociation,
La clause par défaut,
La date de remise des clés. Un délai raisonnable d’au moins 1 (un) mois est encore requis dans le cas où le contrôle du titre et des taxes n’a pas encore été effectué (vérification des paiements ou privilèges fiscaux existants si nécessaire)
Le recours en cas de fausse déclaration,
Obligation du vendeur de signer le contrat de vente définitif dès réception du paiement final
Dans certains cas, la promesse de vente n’a pas lieu et les parties passent directement à l’acte de vente définitif.